|
À propos
JE SUIS
Engagée & Sensible

Travailler avec vous c’est un partenariat, c’est ÊTRE en relation avec vous.

Je sais à quel point est difficile d’apporter un tout petit changement dans la vie quand je suis seule.

Je suis pour vous un partenaire dans votre transformation tout en étant engagée à vous soutenir pendant tout ce chemin et  étant sensible à votre vécu.

J’AI
La boîte à outils appropriés
  • Formation en PNL avec Institut de Coaching (en cours)
  • ‘Le chemin de la maîtrise’ avec Sophie Gilbert (www.sophigilbert.ca)
  • Cours de méditations
  • Ma vie mon chef d’oeuvre avec Colette Portelance
  • “The School for The Work” fondée par Byron Katie
  • Dialogues on the Future of Leadership: Inquiry for Business Leaders
  • “Curriculum de vie” de Landmark Education
  • Cours sur la gestion du stress du Dr. Robert Béliveau
  • Cours de nutrition avec CrudEssence
  • Sans compter les lectures des livres sur le développement personnel
J’OFFRE
Qualité, Discipline & Support

Sans discipline, nous sommes à la merci de notre EGO. Sans discipline nous n’obtenons pas des résultats satisfaisants dans notre vie, peu importe le domaine: personnel ou professionnel.

Je vous offre le support nécessaire pendant votre parcours et je vous assure de la qualité de mes services.

Moi et

Un peu d’histoire…

J’ai connu Cosmina début 2008, en tant que collègue de travail. Elle faisait alors partie d’une équipe avec laquelle je devais travailler, mais j’étais rarement en contact avec elle directement.

Suite à une réorganisation, son groupe a été fusionné au mien, faisant en sorte que nous nous voyions régulièrement. Ce n’est que lorsque nous avons travaillé à un projet commun, que j’ai réellement fais sa connaissance.

Mes premières impressions furent celles d’une personne joviale, mais sérieuse et déterminée. Au fil des rencontres de travail et de quelques sorties de groupe, j’ai appris à la connaître un peu plus. J’ai vite compris qu’elle venait de loin, en ce sens qu’elle avait beaucoup de chemin dans sa vie, mais que, comme bien d’autres choses, son humilité ne laissait rien paraître.

J’ai aussi remarqué qu’elle n’hésitait jamais viser haut, très haut.

J’étais sidéré quand un jour elle m’a dit qu’elle avait pris des cours à l’université mais qu’elle ne maîtrisait pas  suffisamment la langue pour  assimiler correctement la matière, alors, elle avait traduit le cours, imaginez!

Petit à petit, nous nous sommes apprivoisés mutuellement. On a bien rigolé aussi. Je lui ai fait connaître quelques grands noms du jazz…

À force de la côtoyer, je me suis rendu compte qu’elle s’essoufflait peu à peu, comme si son énergie radiante se consumait au point de se dissiper totalement. J’ai essayé en vain de lui offrir un peu de support. Je sentais qu’elle en avais besoin, mais j’avais peu de moyens à ma disposition. Je la connaissais à peine.

Un jour nous sommes allés luncher, mis pour la première fois, en tête-è-tête. Je m’en souviens encore. Retenant ses émotions, elle m’a parlé de sa vie personnelle, de son enfance, de sa situation actuelle, de son histoire. Au départ j’étais ébranlé par autant de tourments qu’elle s’efforçait de ne pas laisser paraître. Quel parcours, que de défis!

C’est lors de cet entretien que j’ai lui ai parlé du Forum. Une expérience unique qui m’a beaucoup aidé personnellement, alors que j’appréhendais mes trente ans. Je me suis dit que c’est souvent ce genre de réflexions qui nous permettent d’y voir clair et de trouver des solutions. C’est pendant ce lunch, un dialogue abordant des sujets difficiles, que je lui ai donné mon point de vue et  que j’ai vu dans son regard, qu’elle avait compris qu’elle ne s’en sortira pas avec les moyens du bord, qu’il fallait trouver autre chose.

La détermination reprenait le dessus.

Elle a fait le Curriculum de vie de Landmark Education. Une remise en question de fons en comble.

Quel exploit!

Je l’ai vu renaître peu à peu.

L’énergie revenait comme le soleil au printemps.

Dans les mois qui suivirent, elle s’est transformée et sa vie a littéralement changé.

Beaucoup de grandes discussions, souvent difficiles avec son entourage, mais nécessaires.

Elle n’a jamais eu froid aux yeux, mais, dès lors elle avait acquis les outils pour avancer. Et c’est exactement ce qu’elle a fait.

Un beau jour d’octobre 2010, elle a quitté son emploi, c’était la fin d’un chapitre, et je ne la verrais plus aussi souvent à l’avenir. J’étais triste de la voir partir ( nous étions tous), mais j’étais heureux pour elle, car je savais qu’elle suivait sa destinée.

 

Elle rayonnait à nouveau…

 

Depuis cette discussion difficile, un lien fort s’est créé entre Cosmina et moi et j’ai compris que, peu importe le temps ou la distance, nous aurions elle et moi, toujours cette complicité.

 

Nous ne nous sommes jamais perdu de vue depuis. On se voit quand c’est possible, on se téléphone, s’envoie des textos.

Une amitié honnête et sincère, précieuse et durable, comme peu ont la joie de connaître dans leur existence. J’ai eu cette chance et je t’en remercie.

 

Comme je le dis souvent, c’est toujours un plaisir de te retrouver Cosmina, de reprendre le temps perdu.J’ai d’ailleurs bien hâte à la prochaine fois.

 

Voilà que tu prends une nouvelle direction dans ta vie?

Tu m’intrigues, mais je n’ai aucune inquiétude ( et toi non plus d’ailleurs).

Alors bonne route ma chère!

 Marc-André Lafrance